• DAUPI à l'honneur aux portes-ouvertes de l'usine hydroélectrique de Sainte-Rose

    DAUPI à l'honneur aux portes-ouvertes de l'usine hydroélectrique de Sainte-Rose

    A l’occasion de la Fête de la Nature 2016, EDF à la Réunion organisait - en partenariat avec la Mairie de Sainte Rose, le Parc national Read More
  • Terres d'ici / Loca'Terre : la démarche DAUPI fait l'objet de deux reportages TV

    Terres d'ici / Loca'Terre : la démarche DAUPI fait l'objet de deux reportages TV

    La démarche DAUPI était récemment à l'honneur dans deux reportages sur Antenne Réunion et Réunion 1ère : "Terres d'ici" et "Loca'Terre". La démarche DAUPI a successivement Read More
  • L'Uni-vert, rondavelle labelisée

    L'Uni-vert, rondavelle labelisée "DAUPI"

    L'Uni-vert, rondavelle labelisée "DAUPI", a servi de décor à l'organisation le 2 juin 2016 d'un "Zembrocal économie, nature et culture" imaginé par RISOM, réseau des Read More
  • Pint of Science :

    Pint of Science : "Quand l'indigène s'installe en ville"

    Le CBN-CPIE Mascarin participait le 24 mai dernier au premier festival Pint of Science organisé à la Réunion. Objectif : présenter la démarche DAUPI au grand Read More
  • La commune de Petite-Ȋle adhère à la démarche DAUPI

    La commune de Petite-Ȋle adhère à la démarche DAUPI

    Serge Hoareau, Maire de Petite-île, et Armand Hoareau, Président du CBN-CPIE Mascarin ont signé le 7 août 2015 une convention relative à la création d’un Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion met en exergue l’absolue nécessité de développer des actions préventives plutôt que curatives en matière de gestion des processus invasifs. Ainsi, la Démarche Aménagement Urbain et Plantes Indigènes (DAUPI) vise à favoriser l’utilisation d’espèces indigènes et d’espèces exotiques non envahissantes dans les projets d’aménagements des espaces urbains et périurbains. 

Environnement

Préserver la biodiversité : limiter
les espèces exotiques envahissantes (EEE)
sur le territoire en favorisant
l'utilisation d'espèces indigènes
ou introduites non envahissantes. 

Economie

Favoriser le développement
économique des filières

locales concernées :
aménageurs, architectes, paysagistes,
pépiniéristes, horticulteurs...

Culture

Utiliser la démarche comme
tremplin pédagogique
pour
sensibiliser la population réunionnaise aux enjeux stratégiques de conservation du
patrimoine naturel et culturel.

 

Rejoignez-nous et suivez l'actualité de la DAUPI sur :