• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Quand l'indigène s'installe en ville

La stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion met en exergue l’absolue nécessité de développer des actions préventives plutôt que curatives en matière de gestion des processus invasifs.

Ainsi, la Démarche Aménagement Urbain et Plantes Indigènes (DAUPI) vise à favoriser l’utilisation d’espèces indigènes et d’espèces exotiques non envahissantes dans les projets d’aménagements des espaces urbains et périurbains. 

Environnement

Préserver la biodiversité : limiter
les espèces exotiques envahissantes (EEE)
sur le territoire en favorisant
l'utilisation d'espèces indigènes
ou introduites non envahissantes

Economie

Favoriser le développement
économique
des filières
locales concernées :
aménageurs, architectes, paysagistes,
pépiniéristes, horticulteurs...

Culture

Utiliser la démarche comme
tremplin pédagogique
pour
sensibiliser la population réunionnaise aux enjeux stratégiques de conservation du
patrimoine naturel et culturel.